Comment bien choisir ses compléments capillaires ?

Les raisons qui peuvent pousser à opter pour un complément capillaire sont nombreuses : esthétique, calvitie, alopécie, etc. Si certains individus affectionnent cette solution pour changer de coiffure de temps en temps, ceux qui souffrent de perte capillaire y voient un moyen réellement efficace pour masquer, couvrir les zones touchées. Garder confiance en soi, éviter les remarques et les regards désagréables : les avantages de ce dispositif sur la qualité de vie sont nombreux. Cependant, pour garder la même image de vous et paraître le plus naturel possible, il est préférable de bien choisir son complément capillaire. Focus sur les techniques pour bien faire votre choix.

Choisir son type de complément capillaire

Vous souffrez d’importantes pertes de cheveux ? Afin d’établir le diagnostic (calvitie, alopécie, etc.), vous devez avant tout demander un diagnostic capillaire. Cet examen permet de déterminer l’état de la chevelure, celui de votre cuir chevelu et le type de complément capillaire à envisager. Il existe deux types de compléments capillaires bien distincts :

  • en polyuréthane,
  • et les bases laces.

Ceux qui sont à base de polyuréthane sont les plus récents et le plus utilisés aujourd’hui. L’appellation de micro ou nano peau est notamment dû à la fabrication à base d’une fine membrane de polyuréthane. Ces compléments sont particulièrement confortables et s’adaptent à toute forme de crâne.

D’un autre côté, la prothèse capillaire à base lace ou « fine dentelle » est fabriquée à l’aide d’un tulle très fin en nylon. Comme son homologue en polyuréthane, ce type de complément épouse aussi la forme du crâne de celui qui le porte et apporte un aspect naturel, tout en aérant le cuir chevelu. Ces compléments capillaires peuvent être proposés en modèles mixtes afin de masquer les cas d’alopécie. Pour les chutes de cheveux, les prothèses capillaires entières sont plus efficaces pour dissimuler les zones clairsemées. Toutefois, si vous ne souhaitez qu’augmenter votre volume capillaire, il est préférable de se tourner plutôt vers les compléments capillaires partiels.

complément capillaire

Le style de complément capillaire qui vous convient

Sachez qu’à chaque forme de visage correspond un style de prothèse. Avant de choisir la vôtre, vous devrez donc déterminer quelle forme est associée à votre visage. Il en est de même pour la coupe de votre complément capillaire. Une fois ces critères définis, vous pourrez facilement délimiter vos choix et choisir celui qui vous convient le plus.

Cheveux naturels ou synthétiques ?

Là encore, vous devez prendre en compte certains critères avant de faire votre choix. Vous devrez, par exemple, prendre en compte la fréquence à laquelle vous souhaitez vous coiffer de la prothèse. Généralement, en ce qui concerne les compléments pour couvrir une calvitie, c’est-à-dire à usage permanent, il est préférable d’opter pour un complément de qualité, en cheveux naturels. Bien qu’ils demandent quelques efforts d’entretien, vous pourrez coiffer vos cheveux comme bon vous semble (bouclés, lissés, colorés, etc.), en plus de bénéficier d’une solution durable. Les prothèses synthétiques sont par contre très peu demandeuses en soin, mais elles supportent difficilement la chaleur. Des modèles mixtes sont disponibles pour être résistants à la chaleur, tout en étant faciles à coiffer.

Laisser un commentaire