Les huiles essentielles pour les cheveux !

Coucou les filles !

L’aromathérapie, on connait toutes ! Les huiles essentielles sont très prisées dans notre routine beauté et elles rendent aussi de bien précieux services à nos cheveux grâce à leurs propriétés naturelles, puisées au cœur des différents éléments des plantes (feuilles, fleurs, graines, pépins…).

Des cheveux secs aux gras, en passant par les tignasses cassantes ou sujettes aux pellicules, tous les types de capillaires sont susceptibles de profiter des vertus de l’aromathérapie. Pour en bénéficier efficacement et durablement, il convient de savoir identifier les huiles essentielles adéquates et de les appliquer de la bonne façon 😉

Comment les utiliser ?

-En frictions :

Rien de tel que les massages doux du cuir chevelu pour préparer votre crinière aux soins contenant des huiles essentielles. Diluez une goutte de l’huile essentielle de votre choix (en utilisant celles adaptées à votre type de cheveu ) dans une cuillère à soupe d’huile végétale (huile d’olive, d’amande douce…). Adaptez le dosage au volume de votre chevelure en conservant ces mêmes proportions d’une goutte d’huile essentielle pour une cuillère à soupe d’huile végétale.

-A mélanger au shampooing :

Pour poursuivre et parfaire votre soin des cheveux, et après les avoir bien préparés au moyen des frictions, faites votre shampoing habituel, mais auquel vous aurez préalablement ajouté 15 gouttes de l’huile essentielle de votre choix (pour 10 cl de shampoing). Massez délicatement et longuement, puis rincez-vous minutieusement les cheveux.

Pour les cheveux gras :

Le sébum est une substance naturelle dont le rôle est d’une importance capitale dans la santé et l’aspect du cuir chevelu et des cheveux. En état sécrété, il forme un film gras qui protège et lustre les cheveux. Néanmoins, il arrive que cette sécrétion se fasse de manière exagérée. Le cheveu ne peut alors plus absorber le sébum en trop et s’en trouve littéralement asphyxié, ce qui le ternit et le rend beaucoup plus difficile à coiffer. Pour contrer ce phénomène, on peut se fier aux bienfaits des huiles essentielles, à appliquer, en massages et en shampoing. Les huiles essentielles pour traiter les cheveux gras sont principalement celles de genévrier, d’arbre à thé (Tea Tree), de pamplemousse, de romarin, de citron, de basilic, de palmarosa, de menthe poivrée, de lavande, d’eucalyptus ou encore de patchouli.

Pour les cheveux secs :

Les cheveux secs sont souvent associés à un phénomène de vieillissement prématuré et à une perte des caractéristiques de la kératine, qui est la principale protéine constitutive du cheveu. Les cheveux secs ont besoin d’être nourris et réhydratés profondément et régulièrement pour retrouver leur aspect originel et être en parfaite santé. Pour parvenir à un tel résultat, on peut réaliser des massages doux, mais minutieux, ainsi que des shampoings aux huiles essentielles de sauge, de géranium, d’ylang-ylang, de bois de cade, de cèdre ou de bois de santal.

Pour les cheveux ternes et cassants :

Agressés par les différents polluants flottant dans l’air et mal nourris, les cheveux perdent peu à peu de leur vigueur, devenant, à terme, cassants et présentant un aspect terne qui en trahit le triste état de santé. Les soins en aromathérapie fournissent aux cheveux affaiblis les nutriments et les actifs leur permettant de recouvrer une bonne partie de leurs propriétés naturelles. Les huiles essentielles à choisir dans ce cas sont celles de sauge, de camomille, de lavande, de romarin, d’ylang-ylang ou encore de géranium.

Pour la chute des cheveux :

La chute de cheveux correspond à un phénomène que rencontrent bon nombre de personnes des deux sexes. Pour bénéficier des vertus de l’aromathérapie et contrer ce problème, il est recommandé de choisir des huiles essentielles de romarin, de gingembre, de géranium, de genièvre et de citron. Il faut appliquer l’huile essentielle par de longues frictions et en ajout au shampoing.

Pour les pellicules :

Les pellicules… Voilà un désagrément capillaire qui touche également de nombreuses personnes.. Ces pellicules sont, en fait, le résultat de la desquamation des cellules superficielles du cuir chevelu. On assiste alors à l’apparition de ces petits points blancs qui se retrouvent jusque sur le col et les épaules. Comme pour tous les autres problèmes capillaires, de longues et régulières frictions, suivies de shampoings aux huiles essentielles permettent d’atténuer sensiblement l’impact de ce phénomène en faisant pénétrer les actifs dans le cuir chevelu et les racines des cheveux. Les huiles essentielles souveraines dans ce type de soin sont celles de santal, de bergamote, de cèdre, de patchouli et d’arbre à thé.

4 réponses

  1. anne-hélène lebleu dit :

    Personnellement, c’est une routine pour moi. j’utilise des HE de romarin, tea tree, citron, petit grain bigaradier mélangés à mon shampooing pour cheveux gras! et j’en suis ravie car j’ai pu espacé mes shampoings!

  2. Nanou Cats dit :

    Bonjour
    Merci pour tout tes conseils !
    Bon dimanche

  3. Toussaint dit :

    MERCI pour ton article j utilise depuis longtemps les huiles faut juste bien doses et on peut tout soignée

  4. Helena dit :

    Bonsoir
    Merci pour cette magnifique selection d huiles essentielles!
    Très bonnes idées!
    bisous

Laisser un commentaire