Parle moi de parfum... - Beautytricks

Parle moi de parfum…

Coucou les filles !

Aujourd’hui on s’attarde sur le parfum, un atout beauté indispensable !

Tout d’abord, savez-vous quelle est la différence entre une eau légère, une eau de toilette et un extrait de parfum ?

Cela dépend simplement de la concentration du parfum qui varie en fonction du taux d’alcool dilué. Plus le parfum est concentré, plus il sera tenace tout au long de la journée. Et plus la teneur en matières premières est importante, plus le prix du parfum est élevé.

Les eaux légères et les eaux de Cologne sont linéaires. Ils n’ont ni notes de coeur ni notes de fond. Une fois vaporisés, ils ne changeront pas.

L’eau de toilette a un côté éphémère dû à l’évaporation de l’alcool.

L’extrait de parfum est idéal pour celles qui se parfument une seule et unique fois par jour. Il n’a presque pas de notes de tête. On rentre directement dans ses notes de coeur et nettement plus vite qu’une eau de toilette dans ses notes de fond.

L’eau de parfum est à mi-chemin entre l’eau de toilette et l’extrait, c’est un excellent compromis qui permet
de se parfumer comme on le souhaite. Il tient suffisamment longtemps sur la peau.

L’eau parfumée, l’eau de toilette et l’eau de parfum peuvent se vaporiser sur les vêtements alors que l’extrait, plus concentré donc un peu huileux, risque de les tâcher. Sur les tissus : un pull, la doublure d’une veste ou un foulard peuvent être parfumés. Les matières naturelles (soie, laine, lin) s’y prêtent très bien. En revanche, les tissus synthétiques peuvent mal réagir au contact du parfum.

Attention avec les bijoux ! En s’oxydant, un bijou en argent peut dénaturer un parfum. Par contre, une montre ou un bracelet en or captent les effluves exactement comme un tissu.

Concentration de parfum :

Eaux légères : 4%
Eaux de Cologne : 7%
Eaux de toilette : 12%
Eaux de parfum : 18%
Extraits de parfum : 20/40%

Comment se parfumer ?

On privilégie les points de pulsation, là où le sang afflue. Ils exhalent au mieux les fragrances : poignet, creux du coude, pli du genou.
Aux larges vaporisations sur la chevelure, inutiles et desséchantes, on opte plutôt pour quelques touches à la naissance des cheveux, dans la nuque. A noter qu’un nuage suffit 😉 On peut laisser derrière soi un sillage féminin, mais discret, en parfumant le bas d’un jupe ample avec une eau de toilette, ou l’arrière des genoux avec une eau de parfum ou un extrait de parfum.

Si vous êtes addicte d’eau de toilette, vous pouvez renforcer son odeur en la complétant par l’application d’un lait ou d’une poudre pour le corps, choisis dans la même ligne. Effluves enveloppantes garanties 🙂
Pour doser un parfum puissant, vaporisez un nuage à hauteur de la main et traversez-le. Vous serez « habillée » sans risque de fausses notes olfactives.

Conservation : Fraîcheur et obscurité obligatoire !

La chaleur et la lumière sont les pires ennemis des parfums. Rangez vos flacons dans un endroit frais et obscur. Idéalement, les parfums se conservent à une température de 10°C. Les frigos à 3 ou 4°C, peuvent altérer les matières naturelles les plus fragiles ou les notes de tête très volatiles. Si, en revanche, votre bac à légumes affiche 10°C, vous pouvez y placer votre parfum.

Laisser un commentaire