Des recettes maison pour les cheveux !

Coucou les filles !

Aujourd’hui on prend soin de nos cheveux avec des recettes maison naturelles !

On trouve tout ce qu’il faut dans la nature pour retrouver une chevelure éclatante, alors pourquoi s’en priver ?

Pour réparer les longueurs :

Plus les cheveux sont secs, plus l’effet paille apparaît. Produisant moins de sébum, ils sont plus sensibilisés par la perte de lipides.

La recette maison :

On concocte un mélange d’huiles végétales sur mesure. 3 ou 4 c’est le maximum pour profiter des bienfaits de chacune 😉 On mélange 2 cuillères à soupe d’huile de monoï, d’avocat, de coco et de macadamia. On l’applique en traitement le soir, une heure avant le shampooing.

Pour apaiser le cuir chevelu :

Pour éviter et apaiser les démangeaisons.

La recette maison :

On mélange 3 cuillères à café d’huile de neem purifiante avec 3 gouttes d’huile essentielle de myrrhe apaisante ou, dans les mêmes proportions, d’huile de ricin fortifiante et d’huile essentielle de lavande aspic anti-inflammatoire. On l’applique aux racines, puis on masse avec la pulpe des doigts, sans frotter. On lave ensuite les cheveux avec un shampooing neutre additionnée de 4 gouttes d’huile essentielle de romarin ou de sauge sclarée, régulatrices de sébum.

Pour apporter du volume :

Pour donner plus d’envergure aux cheveux fins.

La recette maison :

On utilise de la poudre de kachur sugandhi (une sorte de gingembre indien qui épaissit les cheveux) ou de la poudre kapoor kachli. On l’utilise telle quelle en la saupoudrant aux racines, façon poudre volumisante ou en soin :

On mélange 2 cuillères à soupe de poudre et 4 cuillères à soupe de rassoul (argile naturelle qui donne du gonflant à la fibre). On ajoute quelques gouttes d’eau jusqu’à obtention d’une pâte homogène. On applique des racines vers les longueurs. On laisse poser 15 minutes avant de parfaire avec un vinaigre de rinçage pour rééquilibrer le pH et refermer les écailles.

Pour faciliter le coiffage des frisottis :

Ah quelle galère les frisottis ! Pour les éviter il faut hydrater la fibre dans la journée.

La recette maison :

Le matin, on applique sur les longueurs quelques gouttes d’huile de dattier ou de figue de Barbarie chauffées au creux des mains. Très riches, elles restent cependant assez légères pour ne pas alourdir la fibre. Ces huiles végétales peuvent aussi s’utiliser en soin, à raison de 5 cuillères à soupe mélangées à une dizaine de gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang, qui revitalise les boucles. On laisse poser 30 minutes avant le shampooing du soir.

Pour sublimer un balayage :

Pour magnifier et redonner couleur aux cheveux méchés.

La recette maison :

Le citron est le best pour stimuler le processus d’éclaircissement. On verse le jus d’un ou deux citrons, dilué ou non, selon l’effet souhaité dans un flacon. Quelques vaporisations suffisent, le matin, sur les longueurs et les pointes. Par contre, il faut bien compenser systématiquement avec un bain d’huile réparateur. L’huile de coco est excellente, elle est ultra-hydratante et pénètre bien sans déposer de pigments jaunes sur la fibre. On laisse poser 10 minutes tous les soirs et on y ajoute de l’huile essentielle de citron pour accentuer l’effet.

Pour éviter les reflets orangés :

Quand la couleur dégorge (les châtains foncés et brunes) des reflets chauds apparaissent (orangés, cuivrés, roux) et si on ne les souhaite pas il vaut mieux prendre les devants et refroidir sa couleur.

La recette maison :

On fait infuser longuement 3 sachets de thé noir. On utilise l’eau colorée en rinçage après son shampooing. Les bénéfices seront meilleurs si on répète l’opération tous les soirs ou un soir sur deux. Autre astuce : le gingembre qui atténue les reflets chauds.  On mélange 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre et 2 cuillères à soupe d’huile d’amande douce à de l’eau jusqu’à obtenir une pâte épaisse. On laisse poser 20 minutes avant de rincer et de procéder au shampooing.

Laisser un commentaire